A la découverte du quartier chinois de New York

Chinatown, situé dans la ville de New York, plus précisément sur le Lower East Side de Manhattan, est le plus grand quartier chinois des États-Unis, ainsi que le site avec la plus grande concentration de chinois dans l'hémisphère occidental. Sa superficie de deux mille mètres carrés est plus ou moins délimitée au Nord par les rues Kenmore et Delancey Street, au sud par East et Worth Street, à l'Est par Allen Street, et à l'Ouest par Broadway. Avec une population estimée entre 70 000 et 150 000 habitants, Chinatown est la destination privilégiée des immigrants chinois, bien que ces dernières années, le quartier soit également devenu la terre d'accueil des Dominicains, des Porto Ricains, des Birmans, des Vietnamiens et des Philippins.

La naissance de Chinatown

De petits groupes de marins et de commerçants chinois ont commencé à s'installer aux États-Unis au milieu du XVIIIe siècle. Bien que cette population fût en grande partie de passage, quelques Chinois se sont définitivement installés à New York et se sont mariés. À partir du milieu du XIXe siècle, les Chinois arrivèrent en grand nombre et furent attirés vers la côte Pacifique des États-Unis par les histoires de « Gold Mountain » en Californie pendant la ruée vers l'or des années 1840 et 1850. Ils furent engagés par les courtiers de main d'œuvre pour construire le chemin de fer de la Central Pacific. Bon nombre arrivèrent dans l'espoir de travailler pour quelques années, et par conséquent de gagner suffisamment d'argent pour repartir en Chine, y construire une maison et se marier.

Au fur et à mesure que le rendement des mines d'or diminuait et que la construction du chemin de fer approchait de sa phase finale, le grand nombre d'ouvriers chinois bon marché et disposés à travailler dans des industries comme le laminage de cigarettes et de textiles a suscité des tensions auprès des travailleurs blancs, qui pensaient que les Chinois venaient pour prendre leurs emplois et menacer leurs gagne-pains. Des émeutes ainsi que des discriminations généralisées dans l'ouest ont poussé les Chinois à émigrer vers l'est pour atteindre de plus grandes villes, où les perspectives d'emploi étaient beaucoup plus ouvertes et où ils pouvaient plus facilement se mêler à la population déjà diversifiée. En 1880, l'enclave, aujourd'hui Chinatown, dans les bidonvilles de Five Points sur la rive sud-est de New York abritait entre 200 et 1 100 chinois.

Casino Favori

Meilleurs Bonus Gratuits