Faites un tour à Central Park

Central Park, le premier parc paysager des États-Unis fut essentiellement construit entre 1850 et 1870. Il occupe 340 hectares dans la ville de New York entre la 5e et la 8e avenue, et va de la 59e à la 110e rue.

La ville de New York prît possession du terrain de Central Park et expulsa près de 1 600 immigrants et Afro-Américains qui y vivaient. Cette action fut menée à la demande des têtes pensantes de la ville qui étaient embarrassées par les déclarations européennes qui stipulaient que les USA manquaient de finesse et qui pensaient qu'un parc servirait de fleuron culturel. Les plans originaux établis par les architectes Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux cherchaient à recréer l'image du pays entier dans la ville, mais au fil des ans, Central Park a été le récit de la façon dont diverses populations l'ont modifié pour répondre à différents besoins.

Au début, ce lieu était presque exclusivement destiné aux riches qui l'utilisaient pour faire des défilés de chariots quotidiens. Bien que quelques New Yorkais de la classe ouvrière visitaient le parc les dimanches, la plupart manquaient de temps libre et d'argent pour prendre le tramway et supportaient mal les règles strictes du parc, dont l'ignoble interdiction de s'asseoir dans l'herbe. Toutefois, dans les années 1880, la réduction du temps de travail et l'augmentation des salaires ont rendu le parc plus accessible aux populations pauvres et aux nouveaux immigrants. Avec des ajouts comme les promenades en pirogues et à dos de chèvres, le zoo, les concerts du dimanche et les restaurants, Central Park est progressivement passé d'un site naturel à un site de divertissement. Pendant le krach de 1929, le puissant commissaire des parcs Robert Moses a maintenu cette tendance en finançant d'importantes améliorations, dont l'implantation de plus de 20 nouvelles aires de jeux avec l'argent du New Deal.

À maints égards, les années 1970 ont constitué la période la plus sombre de Central Park. Bien que les faits n'ont pas été aussi dangereux que ce qui a été rapporté, le parc a connu une augmentation spectaculaire du taux de criminalité et en est venu à être le symbole de la dégradation urbaine de New York. De plus, la crise économique qu'a connue New York a décimé le budget du parc, et dans les années 1980, la ville a abandonné le contrôle total du public en concluant un partenariat avec l'organisation privée Central Park Conservancy. Aujourd'hui, ce lieu symbolise la grandeur de New York, comme ses fondateurs aristocrates l'espéraient. Ils n'auraient cependant jamais imaginé que Central Park comblerait aussi les besoins récréatifs d'une ville de 8 millions d'habitants.

Casino Favori

Meilleurs Bonus Gratuits